Sombre

Je crois que nous sommes tous, du moins dans cette partie du globe, plus ou moins soumis au sombre.

Ce que j’entends par sombre c’est cette forme de tristesse, de mélancolie, de dépression passagère, d’inquiétude, de doute, de peur, de refus du monde, de reproches assénés à soi-même, d’échos d’un passé négatif, de refus de rapports sociaux, de blocage général de l’esprit.

Ce phénomène peut se manifester de manières très diverses, selon notre caractère, notre appréhension du monde, nos attentes, notre aptitude à opposer ou non notre esprit à ces angoisses.

Chez moi, ça prend la forme d’un refus d’obstacle. Impossibilité de répondre aux sollicitations amies, immobilisme créatif, silence. Négation également.

– Comment vas-tu?

– Très bien, merci!

Ce « merci » prononcé se veut couper court à la question posée. Sans doute parce que je ne saurais réellement que répondre. Si ce n’est, peut-être :

– Laisse moi un peu de temps, ça va passer. Je n’ai aucun grief contre toi, c’est juste moi, mais tu n’y peux rien, laisse moi greumeuler dans mon coin, je n’ai aucune envie de t’expliquer.

Réponse qui n’est pas socialement acceptable, du moins à mes yeux.

D’où, enchaînement logique : culpabilisation outrancière de se terrer dans le silence. De ne pas contacter mes proches. De ne pas répondre à leurs demandes.

Ce texte est un aveu de faiblesse toute humaine. A ceux qui ici me lisent et me connaissent, ce message : je vous aime fort. Je reviens bientôt.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s